Ici, on n’écoute pas de cumbia | Français

Español  Suomeksi   Svenska  Deutsch  

 

 

Ici, on n’écoute pas de cumbia
       ici, on n’écoute rien
et chaque pas de danse c’est comme raconter des salades
juste des pieds qui foulent le sol
un mélange de verres
et ce que les Latinos
insouciants
rangent
et qui me fera voler

les Latinos
le ghetto des couleurs
quelques uns parmi nous
on fuit dans le heavy metal
qui se cache comme une langue secrète
derrière les toilettes

les Latinos
dansent quelque chose de semblable à ce sous-sol
sans lumière
quelque chose de plus ou moins proche
d’un désert

ils dansent
moi, j’écoute juste la musique
qui peu à peu
est en train de prendre une forme sinistre

peu de choses restent claires
à cette heure-ci
qu’on embrasse
les mains froides des conversations
avec des rires intrus
intrus comme on voulait être
face à la modération du vodka

face à l’inévitable intrusion
d’une bière

Il manque une juke-box
qui dise les choses du fond du cœur
il manque un vent fort

il manque des coupures d’électricité

il manque
quelque chose qui mette de l’ordre
à ce cauchemardesque danser toute seul.

 


Traduction: Milagros Salcedo